• Réseau(x)

    Type : DEUX TOMES

    Genre : AUTRE

    Auteur : Vincent Villeminot

    Résumé :

    Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, un guerre est déclenchée, sur le Web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l'enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants...

    Extrait :

     Le 20 septembre, alors qu'il goûtait quelques jours de repos familial sur un discret îlot proche de la Sardaigne, le ministre irlandais de l'Interieur, Sean Dalglish, fut victime d'un attentat pour le moins singulier.

     À l'heure où il bronzait sur la plage privée de son hotel, entouré des siens, un avion passa à basse altitude au-dessus de l'endroit et largua vingt-deux Objets Tombants Non Identifiés, dont les parachutes se déployèrent aussitôt comme autant de corolles. (...)

     Les vingt-deux colis << aéroposté >> se révélèrent être des cochons, vivants, (...) qui portaient un masque noir évoquant Zorro, ainsi qu'une cape Superman, d'un rouge vermillon, sous les sangles de leurs parachutes automatiques. On avait peinturluré les flancs des animaux' en les numérotants de #1 à #22. (...)

     Le ministre Sean Dalglish avait déclaré quelques semaines auparavant, lors d'une conférence de presse, que tant qu'il serait en poste, Cèsar Diaz et ses troupes seraient considérés persona non grata sur le sol irlandais. Cette interdiction administrative de territoire faisait suite aux dégâts que des centaines de jeunes gens avaient causés, lors d'une reconstitution estivale grandeur nature du jeu vidéo RiotCity, dans les rues de Dublin. Quand le journaliste de TV3 Ireland lui avait demandé :

     - A quelles conditions considériez-vous comme légal le séjour de Diaz en république d'Ireland ?

     Le ministre Sean Danglish avait répondu :

     - When pigs can fly.

    Mon aviscool

    Réseau(x) est un livre que j'ai trouvé plutôt original, et c'est d'ailleurs ce critère qui a fait que je l'ai choisit parmis ceux dont je voulais vous parler.

    Déjà le titre est à double sens : il parle bien évidemment des réseaux sociaux qui sont au centre de ce livre, mais aussi du réseau qui se crée petit à petit entre les personnages, grâce ou à cause des événements du récit.

    De tous les personnages, mes favoris sont, sans conteste et dans cet ordre : Théo, Cèsar et Alice.

    Théo Chaplin, alias Video-Monk, alias Teodor, alias... Si je continue je vais vous spoiler (et j'en meurs d'envie). Bref, Théo est devenu dès le début mon préféré, car il est d'abord juste un ami de Sixtie, bien qu'il soit évidemment amoureux d'elle. Et même si je n'aime pas beaucoup la romance, j'ai eu pitiée de ce pauvre Théo. J'ai donc adoré toute l'importance qu'a pris Théo vers le milieu du premier tome. J'ai d'ailleurs estimé qu'il ne se passe pas grand chose avant le milieu du tome un, et c'est vraiment dommage. Ensuite les événements s'enchaînent.

    Cèsar et Alice, je les aient aimés parce qu'il étaient différents des autres (Alice étant une ex-policiere virée à cause de Cèsar qui est plus que le "méchant" de l'histoire).

    Et Sixie dans tout ça ? Et bien, malgré ce que pourrait laisser penser le résumé, Sixtine n'est finalement qu'une P.P. : une Princesse Passive.

    Concernant le contexte, nous sommes en Europe, à notre époque. Les réseaux sociaux que vous connaissez existent, mais le plus important du livre se nomme My Dark Places. C'est un réseau qui a deux facettes : un côté jour qui est une sorte de Facebook et, la partie la plus intéressante : le Sommaire des rêves, Dream Keatcher Book. C'est là où l'on raconte ses rêves par écrit, en photo ou en vidéo. On peut les poster sur un mur spécial ou directement dans le Sommaire des rêves. L'anglais y est omniprésent, comme dans le reste du livre. Pas grand chose : des petites phrases, des mots... Parce que sur internet, everybody speak English, n'est ce pas  ?

    Il y a aussi les clowns noirs qui ont un site : le PIFR (Play It For Real). Ils organisent des parties de jeux vidéos, mais en réalité : ils appellent des joueurs a reproduire des parties (mais avec des balles de paintball) semant ainsi la panique dans les plus grandes villes d'Europe. Ils font aussi d'autres actions anarchistes comme ce que vous avez vu dans l'extrait. Et leur chef, Cèsar Diaz, alias Son Altesse Anarchiste Sérénissime Nada #1, court toujours.

    Finalement, la question que l'on se pose tout au long de cette histoire, c'est: "Mais à quoi jouent ils tous ?"

    « Le Chat passe à tableMathieu Hidalf »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 24 Avril 2015 à 12:35

    J'aime énormément Villeminot, pour sa formidable série Instinct.

    J'ai été voir une conférence de lui au Salon du Livre, m'attendant évidemment à ce qu'il en parle mais... Non. Il n'a parlé que de Réseaux, j'en suis sortie déçue (mais avec une très forte envie de le lire). Après, j'ai vu une autre conférence, il parlait de sa manière d'écrire, de ses relations avec les éditeurs, les lecteurs... C'était très intéressant (et drôle !)

    Bref, tout ça pour dire que je suis pas du genre technologie, tout ça... Mais ça me tente vachement :)

    3
    Jeudi 16 Avril 2015 à 21:38

    ok je vois xD

    2
    Jeudi 16 Avril 2015 à 12:52

    Autre, c'est heu... tout le bazar : les inclassables, ceux qui sont trop seuls dans leur genre pour créer une catégorie... Tout ça ^^"

    1
    Lundi 23 Mars 2015 à 21:07

    ça à l'air sympa^^

    "autre" ça correspond à quoi comme genre ? xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :